Chroniques des Reincarnés

28 novembre 2012

Une journée tranquille

Ce matin en me réveillant, mes pensées n'allèrent pas vers ce que je venais de quitter.

Un type, apprenti brigand je suppose, tentait d'amadouer mon cheval, parti se détendre les pattes loin de moi.

Je ne sais pas comment il a fait pour ne pas me voir, mais moi je ne l'ai pas raté. Promis je n'ai fais que le détrousser, je l'ai attaché à un arbre et je lui ai promis de revenir très vite m'occuper de lui. Mais là c'était pas possible, j'étais  comme qui dirait, occupé.

Je pense qu'il m'a pas cru sur le fait d'un retour pour lui botter les fesses, et je m'en fous pour dire vrai. La surpsie n'en sera que plus grande quand je lui tomberais dessus. Quoi qu'en y réfléchissant c'était plutôt un pauvre gars malchanceux. Oui, malchanceux d'avoir essayé de me chourave mon cheval!!!  Ce présent revenu d'entre les morts, tout comme moi. Non faut pas abuser.

Enfin grace à cet imprévu, je n'ai plus pensé à Akério que le soir,a près plusieurs kilomètres d'avancement sur les chemins tour a tour poussièreux et boueux. Le temps sur les Terres d'Ar'Diens est vraiment aléatoires. On peut avoir plusieurs degrés en moins rien qu'en changeant de ville.

Bon en même temps je me rappoche des Terres Fantômes. M'est d'avis que le changement d'atmosphère n'est pas qu'une simple impression. Les lieux deviendront bientôt vide de vie, hostiles.

Mais pour le moment pas de quoi se préoccuper. Il est tard, j'ai eu une journée épuisante, un peu de boisson et de ripailles de la Taverne des Fracassés, une nouvelle nuit de repos et demain, on franchira les Terres Fantômes, sans craintes.

Après tout, il n'y a pas qu'un Eternel d'Arwn qui veille sur moi ^^

Posté par Van Sheliak à 23:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Départ d'Akério, Terres d'Ar'Diens, Monde d'Übrigens,

Ca y est ,j'ai quitté la Taverne des Fracassés, à contre coeur il faut bien le dire. Je ne sais pas ce qui me dérangeait le plus : devoir obéir aux ordres de l'Eternel d'Arawn, ou quitter cette cité où je pouvais garder un oeil sur Eux.

Eux : Ils sont quatre à présent : Hadar-Cen le Tatoué et chef désigné par le Tribunal des Enfers. Erakis Cépheï, Guerrière issue de Qwerdam, la cité des femmes. Naos Argo, marin, dont la présenc eme rappelle vaguement quelque chose. Et surtout Véga Lyrae.

Quand j'ai quitter Akério ma route à croisé celle de Véga et du Tatoué. J'étais dissimulée, il n'a pas pu me voir, et ma monture avançait rapidement. Mais nos auras se sont reconnus. Moi je n'ai rien oublié. Mais lui, qu'en est-il de ses souvenirs. Tous les quatre sont des Reincarnés, mais ma missions actuelle ne consiste pas à aller au devant d'eux. Non, je dois me rendre sur l'île d'Ankaresch pour trouver un cinquième Revenant.

Une bruine vient imbiber mes vêtement de sa froideur et de son humidité. J'aurai du mal à chasser la morosité ambiante.

 

 

Posté par Van Sheliak à 23:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 novembre 2012

La Tavernes des Fracassés, Akério, Monde d'Übrigens

C'est le début du printemps sur Übrigens. Saison qui n'a pas spécialement mes faveurs, mais qui a du bon. La Taverne des Fracassés, pendant deux semaines proposent un menu et des boissons spécialement faits pour l'occasion, et qu'on ne trouve nul par ailleurs.

J'étais sagement en train de savourer l'une de ces spécialités quand j'ai senti l'atmosphère se modifier autour de moi.

Et Vlan!  Il est apparut  ma table, inconito, pour venir me dire que je devais quitter Akério, et même les Terres d'Ar'Diens, afin d'aller à la rencontre d'un nouveau réincarné.

"C'est pas mon job! Trouves toi quelqu'un d'autres.

- Une fleur des champs, lanca-t-il au tavernier.

-Bravo! Tous les Eternels on aussi bon goût?

- Je sens pointer ton ironie habituelle, Shéliak.

- C'est la cuite que je sens pointer pour toi."

Il est resté un petit bout de temps à siroter sa liqueur, m'a assuré qu'une monture m'attendait pour me conduire hors d'Akério puis a disparut comme il était venu. Et personne dans la Taverne ne trouva ça bizarre.

J'avoue que ça m'a couper l'appétit, mais j'ai décidé de rester jusqu'au soir, écouter les groupes qui se produisaient dans la taverne. Non mais quand meme, je suis tranquille pénarde, pour une fois, et On m'envoi un Eternel, celui du Destin tant qu'à faire, pour me faire comprendre que je dois quitter cette taverne que j'affectionne particulièrement pour aller cueillir une nouvelle âme revenue du Monde des Ombres. Bon en même temps s'il n'avait pas envoyé un Etre aussi important, je n'aurais même pas pensé quitter Akério.

Comment résister à une demande venant des plus profondes abîmes du Monde des Ombres? Comment ne pas vouloir jouer un rôle important dans cette guerre qui se profile? Je vous le demande!! Comment?

En décidant de ne pas partir tout de suite? C'est une solution, celle que j'adopte immédiatement.

Voilà, je termine sur ces notes avant de tout ranger dans mon carnet de bords.

"Tavernier, une exquise nocturne!

 

 

Posté par Van Sheliak à 15:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,